Bien s'entendre entre voisins, quelques règles simples à appliquer

15/05/2018

Vous venez d’emménager dans votre copropriété ? Même si l’on a trouvé la maison ou l’appartement de ses rêves, il arrive qu’une mauvaise entente avec ses voisins fasse tout basculer. En effet, il est difficile d’apprécier entièrement son nouveau chez-soi si une mauvaise ambiance règne sur votre palier ou au sein de votre résidence. Une bonne entente, cela se construit, et non sans effort !

 

 

Pour vivre en toute tranquillité, il faut éviter de nuire au bien-être de ses voisins en les respectant, tout simplement. En effet, en montrant de la sympathie envers eux, il est fort probable que ces derniers vous rendent la pareille !

 

 

Eviter le bruit : du bon sens

 

Le bruit est un sujet épineux lorsque l’on vit en copropriété. Il existe deux catégories de nuisances sonores. Celles qui ont lieu la journée sont des bruits répétitifs, intensifs ou qui durent dans le temps. Pour celles qui ont lieu la nuit, on parle de « tapage nocturne » lorsque le bruit est audible d’un appartement à un autre entre 22h et 7h. Les nuisances sonores peuvent être passibles d’une amende pour l’auteur des faits. Afin d’éviter ces désagréments à vos voisins, quelques gestes simples peuvent être mis en place : mettre le volume de la musique à un niveau convenable ou utiliser un casque audio, éviter de mettre en route la machine à laver après 22h, éviter de marcher en talons aiguille dans votre appartement, essayer de ne pas claquer les portes, prévenir vos voisins lorsque vous organisez une fête chez vous qui sera potentiellement bruyante. Quant aux bruits de bricolage et jardinage, ils font l’objet dans la plupart des communes d’une réglementation spécifique. Il y a lieu de s’y référer.

 

Dans tous les cas, en cas de nuisance sonore, il est conseillé de régler le litige à l’amiable. Bien souvent, l’auteur du bruit, préoccupé par la nécessité de son travail, ou pris dans une ambiance festive, ne réalise pas toujours le trouble qu’il occasionne.

 

 

Les espaces communs : une question de savoir-vivre

 

Vivre en bon voisinage, c’est aussi préserver son cadre de vie, c’est-à-dire son logement et son environnement (espaces verts, parties communes, aires de jeux...). Vos voisins, tout comme vous, ont le droit de profiter d’espaces communs propres et en bon état. Le palier, le hall et les parties communes de votre immeuble ne vous appartiennent pas. C’est pourquoi, il est important d’éviter d’encombrer les parties communes avec vos effets personnels. Si vous endommagez involontairement un élément d’un partie commune, faites simplement en sorte de le remettre en état. Evitez également de laisser jouer vos enfants dans les parties communes de votre résidence ou sur les parkings. Lorsque vous jardinez, et que des déchets tombent dans le jardin voisin, arrangez-vous pour récupérer ces branchages.

 

 

La communication

 

Vivre en harmonie avec ses voisins n’est pas un mythe. Au contraire, c’est une réalité à laquelle vous pouvez donner vie par des gestes quotidiens, dont une bonne communication.

 

« C’est la première impression qui compte »

 

Vos voisins vont vous juger très rapidement. Pour faire bonne impression en arrivant dans votre nouveau chez-vous, n’hésitez pas à faire le premier pas en vous présentant spontanément chez vos voisins. L’image qu’ils se feront de vous sera donc juste et non basée sur des rumeurs.

 

La courtoisie au quotidien : des mots et des gestes qui font du bien

 

Dans le hall d’entrée, dans l’ascenseur, dans le garage, dans le local à poubelles, … Vous pourriez croiser votre voisin partout où vous ne l’attendez pas ! Instaurer la courtoisie au quotidien, un « Bonjour », un sourire, un petit mot gentil, engager la conversation sur tout et rien, c’est simple et vos voisins auront une bonne impression de vous. Vous pouvez aussi proposer d’arroser les plantes ou relever le courrier pendant les vacances de vos voisins.

 

En cas de non-respect, engagez le dialogue

 

Si l’un de vos voisins se comporte de façon incorrecte, la première chose est d’aller en parler calmement avec la personne concernée. Tout en restant courtois, expliquez ce qui vous pose problème afin de trouver une solution.

 

Si la personne ne montre pas de bonne volonté et continue à déranger le voisinage, contactez le syndicat de copropriété pour l’informer de ce souci. Le but est d’éviter la confrontation et de régler le litige grâce à une discussion posée.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Achat, location, vente immobilier

Conseil et service immobilier

Gérance d'immeuble

Gestion d'immeuble

Gestion Immobilière

Immobilier d'entreprise

Immobilier professionnel

Syndic

Gestion administrative d’immeubles résidentiels et/ou commerciaux – administratifs

Entretien de votre patrimoine

Suivi rigoureux des prestations à accomplir

Présence journalière pour vos problèmes

Service technique interne 24/7

Agence immobilière

Gestion immobilière et foncière

AGIGEST S.A.
55, rue de Luxembourg

L-8077 BERTRANGE

Tél: (+352) 288 456 - 1
Fax: (+352) 288 456 - 78
info@agigest.lu

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© Agigest 2019